Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a fini en repli de près de 1,6%, affecté par les deux dévaluations successives du yuan par la banque centrale chinoise. Un fait inattendu qui génère des inquiétudes sur la conjoncture de la deuxième puissance économique mondiale.

A la fin des échanges mercredi, l'indice Nikkei des 225 valeurs vedettes a perdu 1,58% (-327,98 points) à 20'392,77 points. Il avait lâché 0,42% mardi. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a abandonné 1,29% (-21,85 points) à 1665,75 points. La séance a été très active, avec environ 2,54 milliards de titres échangés sur le premier marché.

ATS