Toute l'actu en bref

Les craintes liées à l'attentat de Londres ont aussi pesé en tout début de matinée à la Bourse de Tokyo, mais se sont un peu apaisées ensuite. Le Nikkei a tout de même fini en baisse (archives).

KEYSTONE/EPA/FRANCK ROBICHON

(sda-ats)

La Bourse de Tokyo a alterné entre gains et replis lundi, heurtée par des chiffres décevants de l'emploi aux Etats-Unis. Elle a fini en baisse de 0,03% malgré des ordres d'achats d'investisseurs institutionnels, selon des courtiers.

A l'issue des échanges, l'indice Nikkei des 225 valeurs vedettes a cédé 6,46 points à 20'170,82 points. Il avait franchi vendredi pour la première fois en un an et demi la barre des 20'000 points et fini à un niveau inédit en près de deux ans.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a perdu pour sa part lundi 0,14% (-2,23 points) à 1609,97 points.

Les craintes liées à l'attentat de Londres pesaient aussi en tout début de matinée, mais se sont un peu apaisées ensuite, ont indiqué des courtiers.

Sur le volet des changes, le dollar a été amoindri par les inquiétudes provoquées par les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis: il s'affichait à 110,54 yens à la clôture, environ un yen de moins que vendredi à la même heure. L'euro valait 124,55 yens, contre 125,25 yens.

L'économie américaine en a créé 138'000 en mai alors que les analystes en attendaient 185'000.

ATS

 Toute l'actu en bref