Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé la séance de mercredi en très nette baisse, de 1,49%, à cause d'un regain du yen face à l'euro, sur fond de craintes ravivées concernant la situation politique et financière de la Grèce.

A la clôture, l'indice Nikkei 225 des valeurs vedettes a cédé 136,59 points pour s'afficher à 9045,06 points, évoluant à son plus bas niveau de fin de séance depuis mi-février. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a dévissé de son côté de 1,38%, abandonnant 10,74 points à 765,83 points.

Les valeurs avaient rebondi mardi, mais les mauvaises performances de Wall Street à cause des inquiétudes entourant la Grèce ont rejailli sur la place tokyoïte et les autres Bourses asiatiques, enfonçant en outre la monnaie du Vieux continent.

ATS