Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Neuchâtel - Le niveau des prix à la consommation a légèrement augmenté en Suisse en novembre, progressant de 0,2% par rapport au mois d'octobre. Mais en rythme annuel, le taux de renchérissement reste stable à 0,2%.
La hausse mensuelle s'explique principalement par des tarifs plus onéreux dans les groupes "transports" et "logement et énergie", a indiqué vendredi l'Office fédéral de la statistique (OFS).
La catégorie des transports affiche une hausse de 0,8%. Cette évolution s'explique par le renchérissement observé pour les transports aériens, l'essence et le diesel. Par contre, le prix des voitures a baissé.
Du côté du logement et de l'énergie, l'augmentation des tarifs (+0,7%) vient des loyers et du mazout. Le dernier autre groupe dont les prix sont plus élevés est celui de l'alimentation et des boissons non alcoolisées.
Fin de promotions
Dans le détail pour cette catégorie, les légumes-salades, les eaux minérales et le café soluble ont renchéri après les offres promotionnelles du mois précédent. Diverses sortes de fruits et de viandes étaient également plus chères.
L'indice du segment "communications" est resté stable. Les catégories restantes ont enregistré des baisses, à savoir: "boissons alcoolisées et tabac", "équipement ménager et entretien courant", "restaurants et hôtels", "santé", "loisirs et cultures" et "autres biens et services" (soins corporels notamment).
A noter encore que le renchérissement mensuel atteignait 0,2% pour les produits du pays et 0,4% pour les produits importés. En rythme annuel, les prix des produits indigènes ont augmenté de 0,5%, tandis que ceux des produits importés fléchissaient de 0,4%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS