Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Théorisées par Albert Einstein il y a un siècle, les ondes gravitationnelles ont été détectées pour la première fois le 14 septembre 2015, une découverte qui a "bouleversé le monde", selon l'Académie des sciences (archives).

KEYSTONE/EPA DPA/JULIAN STRATENSCHULTE

(sda-ats)

Trois astrophysiciens américains, Rainer Weiss, Barry Barish et Kip Thorne, se sont vus attribuer mardi le prix Nobel de physique. Ils ont été récompensés pour l'observation des ondes gravitationnelles, ouvrant une nouvelle fenêtre sur la connaissance de l'univers.

Le jury Nobel a primé leurs contributions décisives à la conception du détecteur LIGO et à l'observation des ondes gravitationnelles, indique l'Académie royale des sciences de Suède. Il s'agit d'une avancée capitale de la recherche qui confirme une prédiction d'Albert Einstein dans sa théorie de la relativité générale.

Leur "découverte a bouleversé le monde", a souligné le secrétaire général de l'Académie, Göran Hansson. Théorisées par Albert Einstein il y a un siècle, ces ondes provenant de la collision de deux trous noirs ont été détectées pour la première fois le 14 septembre 2015. La découverte a été annoncée en février 2016.

"C'est quelque chose de complètement nouveau et différent, qui ouvre des mondes inconnus", a encore souligné l'Académie dans un communiqué. "Une moisson de découvertes attend ceux qui ont réussi à détecter ces ondes et à interpréter leur message."

Révolution en astrophysique

Il a fallu 1,3 milliard d'années pour que les ondes parviennent jusqu'au détecteur LIGO (Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory), basé aux Etats-Unis. "Le signal était extrêmement faible quand il a atteint la Terre, mais il promet déjà une révolution en astrophysique", a encore estimé l'académie suédoise.

Le Nobel de physique est le deuxième prix de la saison des Nobel. Parmi les lauréats précédent du Nobel de physique figurent Albert Einstein, Niels Bohr ou encore Marie Curie, l'une des deux seules femmes récompensées dans cette catégorie.

Le prix 2017, doté de 9 millions de couronnes suédoises (plus d'un million de francs), sera versé pour moitié à Rainer Weiss. L'autre moitié sera partagée entre Barry Barish et Kip Thorne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS