Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Neuchâtel - Le nombre d'actifs occupés en Suisse a crû de 0,4% entre le 2e trimestre 2009 et le 2e trimestre 2010, à 4,585 millions de personnes. Quant au taux de chômage, il est passé de 4,1% à 4,3%, selon des chiffres de l'OFS révisés afin d'être comparables au niveau international.
Pour la première fois, l'enquête suisse sur la population active produit des indicateurs se basant sur la notion de chômage au sens du Bureau international du travail (BIT), a indiqué vendredi l'Office fédéral de la statistique (OFS). Cette méthode de calcul révèle notamment un bond de 1,2% du nombre d'hommes actifs sur un an, contre un recul de 0,6% chez les femmes.
Entre les 1er et 2e trimestres 2010, le nombre de personnes actives a augmenté de 1,6%. Une progression à mettre sur le compte du rebond économique, mais aussi sur celui de facteurs saisonniers, précise l'OFS.
La hausse du nombre d'actifs occupés en Suisse entre les 2e trimestres 2009 et 2010 concerne aussi bien les travailleurs indigènes (+0,3% à 3,341 millions) qu'étrangers (+0,6% à 1,244 million). Parmi ceux d'entre ces derniers qui résident de manière permanente en Suisse, on note une hausse de 1,5% des ressortissants de l'UE et de l'AELE.
Forte baisse chez les jeunes
Au 2e trimestre de cette année, 191'000 personnes étaient au chômage en terres helvétiques, soit 39'000 de moins qu'au trimestre précédent, où le taux de sans emploi avait connu un pic à 5,2%.
Autre constat découlant de l'enquête: la part des chômeurs longue durée se hisse de 28,9% à 34% entre le 1er et le 2e trimestre de cette année. Fin juin 2010, 65'000 personnes se trouvaient donc sans emploi depuis au moins un an. Pour ce qui est de la durée écoulée médiane du chômage, elle est passée de 202 jours à 220 jours.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS