Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Baselworld est victime de vents contraires (archives).

KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

(sda-ats)

Le Salon international de l'horlogerie et de la bijouterie Baselworld est en nette perte de vitesse. Le nombre d'exposants ne sera que de 600 à maximum 700 en 2018, contre 1300 en 2017.

Le nombre d'exposants sera "bien plus petit", mais les plus importants d'entre eux seront toujours présents, a expliqué mercredi à la radio alémanique SRF Christian Jecker, porte-parole de la société bâloise de foires et de salons MCH Group, organisatrice de la manifestation. Baselworld reste la plus importante foire horlogère du monde. Pour arrêter l'hémorragie, les exposants pourront bénéficier de prix de location réduits de 10%.

Baselworld avait déjà connu une période difficile cette année pour son 100e anniversaire, le nombre d'exposants ayant déjà diminué de 200. Le salon subit les contrecoups des problèmes conjoncturels auxquels l'horlogerie est confrontée et la concurrence du Salon international de la haute horlogerie (SIHH) de Genève.

Baselworld se trouve à un tournant. Certains ont regretté l'ouverture du salon à des géants technologiques comme Samsung, qui a exposé pour la première fois cette année à Bâle. La manifestation a accueilli en 2017 106'000 visiteurs, c'est 4% de moins qu'en 2016.

En 2018, la manifestation doit se tenir du 22 au 27 mars. La grand-messe de l'horlogerie va passer à six jours contre huit jours cette année. "Il faut penser à un nouveau concept", a indiqué mercredi Christian Jecker.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS