Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le nombre de cas d'Ebola répertoriés en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone a augmenté au cours de la dernière semaine de janvier, a annoncé mercredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Cette hausse est la première depuis le début de l'année.

"Le bilan hebdomadaire indique une hausse dans les trois pays pour la première fois cette année. Il y a eu 124 nouveaux cas rapportés pendant cette semaine", déclare l'OMS.

Trente-neuf nouveaux cas ont été enregistrés en Guinée dans la semaine achevée le 1er février contre trente la semaine précédente, cinq au Liberia contre quatre la semaine précédente, et 80 en Sierra Leone contre 65 auparavant, selon elle.

"La résistance persistante des communautés, la progression géographique en Guinée et la large propagation en Sierra Leone, ainsi que (cette) hausse des cas montrent que la lutte (contre Ebola) se heurte encore à de sérieux défis", a dit l'OMS.

Près de 9000 tués au total

Au total, 22 495 personnes ont contracté la maladie dans neuf pays, dont 8981 sont décédées. Tous les décès - sauf 15 - sont intervenus dans les trois pays d'Afrique de l'Ouest les plus touchés par la fièvre hémorragique.

Par ailleurs, sur les 2,9 milliards de dollars (quelque 2,7 milliards de francs) promis pour combattre Ebola en Afrique de l'Ouest, seuls 40 % ont réellement atteint les pays concernés, selon une étude publiée mardi dans le "British Medical Journal" (BMJ).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS