Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le nombre de demandes d'asile reste stable. Le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM) a enregistré 3899 demandes en août, soit trois de plus qu'en juillet. La Suisse n’est que faiblement touchée par les flux migratoires qui traversent le sud-est de l’Europe.

Les pays de provenance les plus représentés en août étaient l'Erythrée (1610 demandes), l'Afghanistan (461), la Syrie (401), l'Irak (180 demandes), la Somalie (118) et le Sri Lanka (106), a précisé le SEM lundi dans un communiqué. Le nombre de demandes émanant de ressortissants érythréens a baissé de 25% par rapport à juillet.

Depuis le début de l'année, 19'668 personnes ont demandé l'asile. Même si la route migratoire traversant la Turquie, la Grèce et les Balkans a nettement gagné en importance en 2015, la voie par la Méditerranée centrale et l'Italie reste déterminante pour la Suisse.

Le SEM a réglé 2095 demandes d'asile en première instance au cours du mois d'août. Six cent quarante-neuf décisions de non-entrée en matière ont été rendues. A l'inverse, le SEM a accordé l'asile à 462 personnes et a prononcé 584 admissions provisoires. Quant au nombre des demandes en suspens en première instance, il a augmenté de 11%. Le nombre total de cas est ainsi passé à 19'207.

Par ailleurs, 657 requérants d'asile ont quitté le pays en août, soit 39 de moins que pendant le mois précédent. La Suisse a également présenté 2053 demandes de prise en charge à d'autres Etats Dublin et procédé à 130 transferts vers l'Etat Dublin responsable. Dans l'autre sens, elle a reçu 215 demandes de prise en charge, qui ont abouti au transfert de 32 personnes vers la Suisse.

ATS