Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

En 2016, 12'927 faillites ont été enregistrées, soit 89 cas de moins qu'en 2015 (photo symbolique).

KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA BELLA

(sda-ats)

Les entreprises ont été moins nombreuses à mettre la clé sous la porte en Suisse, l'année passée. Le nombre de faillites a baissé de 0,7% par rapport à 2015. Les pertes financières liées à ces procédures s'affichent également en repli.

En 2016, 12'927 faillites ont été enregistrées, soit 89 cas de moins qu'en 2015, souligne jeudi l'Office fédéral de la statistique (OFS). Cette légère baisse est essentiellement due à la diminution du nombre de faillites de personnes physiques et morales non inscrites au registre du commerce (104 cas de moins qu'en 2015).

Les dépôts de bilan de personnes inscrites au registre du commerce ont, par contre, augmenté de 15 cas. Cela représente une hausse de 0,2%.

Le montant total des pertes financières liées à ces procédures a atteint moins de 2,6 milliards de francs, contre presque 2,9 milliards en 2015, soit une chute de 11,4%.

Plus de commandements de payer

Au niveau régional, la situation est contrastée. Si le nombre de faillites a reculé en Suisse centrale (-9,9%), en Suisse du Nord-Ouest et au Tessin (-3,3% pour les deux régions), il s'est affiché en progression de 4,7% en Suisse orientale. La région lémanique a, elle, connu une hausse de 1,7%.

Dans l'Espace Mittelland (BE, FR, JU, NE et SO), le nombre de dépôt de bilan est resté stable, tout comme dans la zone zurichoise.

Sur le plan cantonal, 14 cantons ont enregistré une diminution du nombre de faillites, alors que 12 autres ont fait état d'une augmentation des cas. Soleure a enregistré le plus fort recul (-17,2%) tandis que Berne a affiché l'augmentation la plus marquée (+8,6%).

"Contrairement aux reculs enregistrés pour les ouvertures de faillites et les pertes financières, le nombre de commandements de payer a continué d'augmenter, en 2016, pour la neuvième année consécutive", explique l'OFS. Les offices cantonaux des poursuites et faillites ont totalisé 2,94 millions de cas, ce qui constitue un record.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS