Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Chaque jour, plus de 318'000 personnes traversent les frontières helvétiques pour venir travailler en Suisse (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

L'attrait de la Suisse pour les travailleurs étrangers est resté stable au quatrième trimestre. Fin décembre, on comptait 318'002 frontaliers, ce qui correspond à une hausse de 0,3% par rapport au trimestre précédent.

En comparaison annuelle, la croissance est de 1,7%, selon les chiffres publiés vendredi par l'Office fédéral de la statistique (OFS). La région lémanique est celle qui attire le plus de travailleurs frontaliers: 117'783 au quatrième trimestre, soit une augmentation de 0,7% par rapport au trimestre précédent.

Suivent la Suisse du Nord-Ouest avec 71'677 (+1,4%) travailleurs étrangers et le Tessin avec 64'885 (-0,5%) frontaliers. Par rapport à l'année précédente, la Suisse centrale est la région qui enregistre la plus forte augmentation (+5,5%).

La majorité des frontaliers viennent de France (173'175), loin devant l'Italie (72'647) et l'Allemagne (61'759). Les pendulaires autrichiens étaient quant à eux 8223 au quatrième trimestre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS