Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'augmentation de la superficie forestière a contribué à la hausse du nombre de jaguars au Mexique (archives).

KEYSTONE/EPA ANP/KOEN VAN WEEL

(sda-ats)

La population de jaguars au Mexique a progressé de 20% depuis huit ans, pour s'établir à 4800 individus, selon un recensement publié jeudi. Cette hausse est due, entre autres facteurs, au programme de conservation du jaguar lancé en 2005.

L'augmentation de la superficie forestière - habitat favori de l'espèce "Panthera onca" - a également contribué à ce progrès, a commenté dans un communiqué un expert de l'institut d'écologie de l'université autonome de Mexico. Quelque 90% des jaguars vivent dans la forêt amazonienne.

Présent dans 18 pays d'Amérique latine - du nord-ouest de l'Argentine au haut plateau central du Mexique - ce félin, le plus gros d'Amérique, est considéré comme une espèce "quasi menacée", avec une population de 64'000 individus, qui tend à diminuer, selon l'union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

"La présence du jaguar contribue au bon fonctionnement des écosystèmes, en régulant les populations d'herbivores", a souligné le vice-président de l'alliance nationale pour la conservation du jaguar.

Le félin au pelage tacheté peut peser plus de 100 kilogrammes, mais les individus présents au Mexique ne dépassent rarement les 60 kg.

Sa protection a reçu une impulsion majeure avec la récente décision de 14 pays latino-américains d'instaurer une agence de conservation régionale de ce félin, a relevé la directrice de la branche mexicaine du Fonds mondial pour la nature (WWF).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS