Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La faim a reculé dans le monde ces vingt dernières années. Elle touche 870 millions de personnes, soit un être humain sur huit. C'est encore "beaucoup trop", a estimé mardi le directeur général de la FAO, José Graziano da Silva.

Le nombre de personnes souffrant de "faim chronique" s'est établi à 868 millions d'individus sur la période 2010-2012 contre un milliard sur 1990-1992, selon le dernier rapport sur l'insécurité alimentaire dans le monde (SOFI 2012).

Pour Luca Chinotti de l'ONG Oxfam, qui dénonce "l'inaction des gouvernements", le chiffre des affamés qui "dépasse la population des Etats-Unis, de l'Europe et du Canada est le plus grand scandale de notre époque"."

Nourrir tout le monde

La planète dispose "de suffisamment d'aliments pour nourrir tout le monde. Il est encore possible d'arriver à l'objectif du Millénaire (réduire de moitié le nombre d'affamés d'ici 2015, ndlr) mais le seul chiffre acceptable est zéro et nous y parviendrons", a estimé José Graziano da Silva qui fut le "père" du programme brésilien Faim Zéro.

"Le rapport apporte certainement de bonnes nouvelles. Des progrès ont été accomplis pour lutter contre la faim mais le chiffre reste beaucoup trop élevé", a-t-il déclaré.

En 2009, la FAO avait annoncé que la planète avait dépassé le milliard d'affamés. Mais les chiffres publiés mardi reposent sur une nouvelle méthodologie, qui a entraîné une révision des statistiques des vingt dernières années. Les estimations porteront désormais sur des périodes triennales, jugées plus fiables.

Trois régions touchées

Sur le total de 868 millions, l'écrasante majorité des affamés vit dans trois régions: l'Asie du sud (304), l'Afrique subsaharienne (234) et l'Asie de l'est (167), soit 705 millions au total.

Pour réduire famine et malnutrition, "la croissance économique est nécessaire mais elle n'est pas suffisante", a estimé la FAO, en jugeant nécessaire que "les pauvres soient parties prenantes au processus de croissance et qu'ils en bénéficient".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS