Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Même si le nombre de retraits de permis est globalement en baisse, il a fortement augmenté chez les personnes de plus de 69 ans (image symbolique).

Keystone/DPA dpa/A4496/_FELIX KÄSTLE

(sda-ats)

Les automobilistes de plus de 69 ans qui se sont vu retirer leur permis a pris l'acenseur en 2016: 2990 retraités ont été sanctionnés de cette façon, une hausse de 21,6% en une année. Globalement, le nombre de retraits de permis est en revanche en baisse.

Sur ces 2990 personnes, 1127 ont entre 70 et 74 ans et 1863 ont plus de 75 ans, indique l'Office fédéral des routes (OFROU) mardi dans un communiqué. Ces chiffres tombent mal: le Parlement a accepté en juin dernier une proposition du conseiller national Maximilian Reimann (UDC/AG) qui prévoit que les seniors ne soient soumis à un contrôle médical tous les deux ans qu'à partir de 75 ans au lieu de 70 ans aujourd'hui.

Une idée décriée par les cantons lors de la procédure de consultation. Selon bon nombre d'entre eux, cet examen biennal dès 70 ans permet de déceler rapidement les problèmes médicaux et constitue une mesure préventive essentielle à la sécurité sur la route.

Or c'est souvent dans cette tranche d'âge que surviennent des problèmes neurologiques ou ophtalmologiques. Selon l'OFROU, le nombre de permis retirés en raison d'une maladie ou d'une infirmité a augmenté de 10,3% et s'élève à 5680.

Trop distraits

Autre constat intéressant: la hausse de 7,3% du nombre de retraits de permis liés à la distraction. Trop d'automobilistes écrivent un message, téléphonent ou mangent au volant. Le chiffre reste toutefois relativement bas, puisqu'il se monte à 1693 sur un total de plus de 78'000 retraits.

L'OFROU fait la distinction entre distraction et inattention. Cette dernière renvoie à un automobiliste "qui n'a pas prêté l'attention suffisante à la circulation routière de manière générale, en regardant ailleurs par exemple", explique un porte-parole. Or les retraits pour inattention ont fléchi de 4,3%.

Alcool et excès de vitesse

Les principaux motifs de retraits restent l'alcool et l'excès de vitesse. Sur les 78'043 saisies - 2133 de moins que l'année précédente - 29'226 personnes se sont vu retirer leur permis à cause d'un excès de vitesse, un chiffre en baisse de 4,6%.

Le total des retraits de permis liés à la vitesse a même atteint son niveau le plus bas depuis 2005. Leur nombre était encore de 35'000 en 2010, une année record. Les retraits de permis liés à l'alcool ont également fléchi et se situent à un peu plus de 15'000 cas.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS