Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le nombre de fans de football et de hockey violents en Suisse a légèrement augmenté depuis fin janvier. La banque de données fédérale Hoogan, qui les recense, en totalise 1535 fin juillet, soit 66 de plus.

Les nouvelles saisies sont au nombre de 241, contre 148 personnes qui ont été effacées, a indiqué vendredi l'Office fédéral de la police (fedpol). Durant la saison de football 2014-2015 (Super League, Challenge League et Coupe de Suisse), le système Hoogan a recensé cinq obligations de se présenter à la police, 128 interdictions de périmètre et 98 interdictions de stade.

Pour ce qui est du hockey sur glace durant la saison 2014-2015 (ligues nationales A et B et Coupe de Suisse), 80 interdictions de périmètre et 61 interdictions de stade ont été enregistrées. Ces chiffres ne tiennent pas compte des procédures en cours.

Actuellement, 1058 mesures actives sont prononcées à l'encontre de personnes ayant commis des actes de violence, dans le but de les tenir éloignées des stades et de leurs environs. Il s'agit de cinq obligations de se présenter à la police, de 412 interdictions de périmètre et de 641 interdictions de stade.

L'usage d'explosifs arrive en tête

Les délits les plus fréquents à l'origine de ces mesures actives sont les infractions à la loi sur les explosifs (413), l'émeute (389), la dissimulation du visage (223), la violence ou menace contre les autorités et les fonctionnaires (168), la rixe (123) et l'empêchement d'accomplir un acte officiel (99).

Sur les 1535 personnes enregistrées dans Hoogan, on ne compte que 14 femmes. Près des trois quarts (71%) des hooligans sont liés au football, contre 29% au hockey sur glace. Presque la moitié des personnes enregistrées (46%) ont entre 19 et 24 ans, 31% entre 25 et 29 ans, 15% entre 30 et 39 ans, 5% entre 15 et 18 ans et 3% entre 40 et 69 ans.

Fedpol exploite depuis août 2007 le système d'information électronique Hoogan, qui contient des données sur des personnes ayant eu un comportement violent lors de manifestations sportives en Suisse ou à l'étranger. L'office publie les nouveaux chiffres deux fois par an. La prochaine publication aura lieu à la fin du mois de janvier 2016.

ATS