Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

En 2014, 27 personnes se sont noyées en Suisse. C'est quasiment deux fois moins que l'année précédente qui en avait compté 52, relève vendredi la Société suisse de sauvetage (SSS). Ce fort recul est essentiellement lié à l'été pourri de l'an dernier qui a retenu une grande partie des amateurs de baignades.

La SSS se réjouit néanmoins de ce fort recul, rappelant que durant les dix dernières années, la moyenne se situe à 46 décès. En 2014, les victimes sont pour 80% des hommes, soit au total 22. Trois enfants et deux femmes ont également perdu la vie.

Treize personnes ont péri dans des fleuves ou rivières, treize également dans des lacs et une dans une piscine. La majorité des accidents sont survenus dans les cantons de Berne (4) et de Zoug (4), suivis de Vaud (3). Viennent ensuite les cantons du Valais, du Tessin, de Glaris, de Genève et Fribourg avec deux victimes de noyade chacun.

La SSS a mené plusieurs campagnes l'année dernière pour sensibiliser le public aux règles à observer pour la baignade en rivière. Elle a en particulier collaboré avec la ville de Berne sur les règles "Aare you safe". Elle a également lancé une campagne nationale "Pas de requins dans les fleuves suisses".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS