Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police française a retrouvé mercredi soir le bébé enlevé dans une maternité de l'est de la France par une jeune femme se faisant passer pour membre du personnel hospitalier. La ravisseuse présumée a été interpellée, ainsi que trois autres personnes.

Le petit Lucas, 3,7 kg, a été retrouvé dans un appartement de la banlieue sud de Nancy, selon une source proche de l'enquête. Trois personnes qui se trouvaient dans l'appartement ont également été arrêtées. "Il y avait deux couples dans le logement", a précisé la même source.

"Il a été retrouvé chez une jeune femme qui correspond parfaitement à la personne qui apparaît sur les photos que nous avons pu extraire des caméras de surveillance", a indiqué le procureur de Nancy Thomas Pison.

L'inconnue recherchée jusqu'alors avait emprunté le tram pour quitter la maternité après l'enlèvement. "Elle dit avoir accouché il y a un jour, mais il n'y a aucune trace d'accouchement récent", a-t-il ajouté. "Nous sommes sûrs à 99%, mais nous attendons que les parents du bébé confirment" qu'il s'agisse bien du leur, a encore dit M. Pison.

Les autorités françaises ont déclenché, fait rare, une "alerte enlèvement", dispositif né aux Etats-Unis et entré en vigueur en France en 2006, qui consiste à alerter massivement à la radio, à la télévision et sur les panneaux des gares et autoroutes, pour mobiliser la population dans la recherche de l'enfant enlevé et de son ravisseur.

Troisième enlèvement

"Il y avait deux mamans dans la chambre. A la première, qui était encore éveillée, elle a proposé de prendre son bébé, mais la mère a refusé. La suspecte a alors pris l'enfant de la seconde mère qui, elle, dormait", a expliqué à l'AFP une source proche de l'enquête.

La mère du bébé, âgée de 24 ans et dont le nouveau-né enlevé est le deuxième enfant, "est plus que traumatisée par ce qui s'est passé", selon le procureur de Nancy. Il s'agit du troisième enlèvement d'un nouveau-né dans une maternité cette année en France.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS