Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Autrichien Josef Fritzl, qui a séquestré sa fille pendant 24 ans et lui a fait sept enfants, a divorcé de son épouse, affirme le magazine autrichien "News" paru jeudi. Motif: elle ne lui a jamais rendu visite en prison.

Le divorce, enregistré légalement il y a quelques semaines, signifie que Rosemarie Fritzl perd ses droits sur une partie de la retraite de son ancien époux âgé de 77 ans, selon l'hebdomadaire.

Contacté par l'AFP, l'avocat engagé selon "News" par Fritzl pour s'occuper de son divorce, Nikolaus Rast, a refusé tout commentaire. Selon "News", Rosemarie, qui était mariée avec Fritzl depuis 55 ans, n'aurait pas non plus répondu aux nombreuses lettres de son ex-époux.

Cave-cachot

Josef Fritzl a été condamné le 19 mars 2009 à la prison à vie après avoir été reconnu coupable du meurtre d'un bébé de l'inceste né dans la cave-cachot de sa maison à Amstetten (nord) à 150 km à l'ouest de Vienne, où il a séquestré sa fille Elisabeth pendant 24 ans, lui faisant sept enfants.

Trois des enfants ont été élevés par Fritzl et Rosemarie, tandis que les trois autres sont restés séquestrés dans la cave avec leur mère. Aucune charge n'a été retenue contre Rosemarie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS