Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le père incestueux reste condamné à 18 ans

Fin septembre, l'ancien juge fédéral Claude Rouiller avait critiqué les carences de l'Etat dans cette affaire (archives).

KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD

(sda-ats)

Le père incestueux reste condamné à 18 ans. L’appel du quadragénaire condamné en mars dernier pour avoir abusé et frappé ses huit enfants durant onze ans a été rejeté. Le Tribunal cantonal vaudois a entièrement validé la décision des juges d’Yverdon-les-Bains.

Les aveux ambigus formulés par le Vaudois de 42 ans et sa barbe hirsute rasée n’y auront rien changé. La Cour d’appel pénale a confirmé lundi la condamnation rendue fin mars par les juges de première instance: 18 ans de prison, pour inceste, viol, contrainte sexuelle, pornographie, lésions corporelles simples et violation du devoir d’éducation à l’encontre de ses enfants.

"L’absence totale de remise en question montre que ces aveux ne sont pas ressentis et justifient la peine exceptionnelle de 18 ans qui sera confirmée", a déclaré la présidente du tribunal Sandra Rouleau.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.