Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Porrentruy JU - Le père qui a égorgé son fils de six ans par vengeance en 2008 à Porrentruy a été condamné jeudi à la réclusion à vie. La Cour criminelle du canton du Jura a reconnu cet homme âgé de 47 ans coupable d'assassinat.
La Cour criminelle a souligné le caractère odieux et barbare de ce crime. "Le prévenu a voulu se venger de son ex-compagne en la privant de son fils", a déclaré le président Daniel Logos. Son mobile relève de l'égoïsme primaire, a ajouté le magistrat qui a noté l'absence de repentir sincère du prévenu.
Pour la Cour, il ne fait aucun doute que cet homme originaire du Portugal a planifié son geste et exécuté froidement son fils, écartant ainsi la thèse d'un meurtre retenu par la défense. "Le prévenu a mûri son intention criminelle", a estimé Daniel Logos alors que l'accusé affirmait avoir agi sous la panique.
Viol et harcèlement
Le drame s'est produit le 20 juin 2008 à Porrentruy. L'homme, qui harcelait et menaçait depuis des mois son ex-compagne s'est introduit par effraction chez elle puis l'a violée. La victime a réussi à prendre la fuite pour alerter la police. Constatant que la situation lui échappait, le prévenu a alors tué son fils avec un cutter.
"Le prévenu a instrumentalisé son fils jusque dans la mort pour en priver sa mère", a expliqué Daniel Logos. Selon la Cour, cet ouvrier ne supportait pas la rupture et le fait que la femme ait la garde de leur enfant. Les juges n'ont retenu aucune circonstances atténuantes.
Ex-compagne terrorisée
L'accusé a terrorisé durant des mois son ex-compagne depuis leur rupture. Il suivait ou harcelait par téléphone cette femme. En une nuit, il lui a téléphoné 46 fois. La victime avait déposé plusieurs plaintes pénales contre son ancien compagnon violent et a aussi appelé la police. Mais ces appels de détresse n'ont pas eu d'effets. L'homme a continué à faire régner ce climat de terreur.
L'enfant de six ans sera lui aussi terrorisé par son père comme l'ont rapporté plusieurs témoins. Selon une expertise psychiatrique, cet homme violent aimait se poser en victime injustement traitée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS