Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Houston - Le pétrole à l'origine de la marée noire dans le golfe du Mexique a cessé de s'écouler grâce à une opération de colmatage de la fuite. Mais les autorités ont averti qu'il était trop tôt pour crier victoire, le puits de brut n'étant pas encore scellé.
L'interruption du flux était d'autant plus pressante que le pétrole s'est répandu à un rythme de 2 à 3 millions de litres par jour, selon une nouvelle estimation fournie par un panel d'experts mandaté par l'administration américaine. Ce rythme est trois à quatre fois supérieur à ce qui avait été estimé jusqu'ici.
Il s'agit du premier résultat positif d'une opération lancée par BP visant à boucher le puits et plus globalement du premier vrai succès enregistré par le groupe britannique, dont les faits et gestes sont scrutés par Washington depuis le naufrage de la plateforme à l'origine de la catastrophe, le 22 avril.
L'opération a commencé mercredi et consiste à injecter depuis un bateau mouillant en surface une solution faite d'eau, de matières solides et de barite, un minerai, dans deux conduits qui mènent à la valve anti-explosion du puits, d'où s'échappent le pétrole et le gaz, puis de sceller le puits avec du ciment. Une telle opération n'a jamais été tentée à une telle profondeur.
Le président américain Barack Obama a annoncé que les autorités allaient "prolonger de six mois le moratoire actuel et la délivrance de nouveaux permis pour forer de nouveaux puits sous-marins". Il a ajouté que seront "suspendus les forages de 33 puits de prospection sous-marine actuellement en cours dans le golfe du Mexique".
M. Obama a annoncé en particulier la suspension d'un projet d'exploration de pétrole au large de l'Alaska. Le président a reconnu que la marée noire était la pire de l'histoire des Etats-Unis et répété que BP serait tenu responsable jusqu'au dernier centime des indemnisations qui devront être versées aux zones sinistrées.
Le président américain se rendra vendredi en Louisiane.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS