Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Donald Trump a écrit lundi que les Etats-Unis avaient "bêtement versé plus de 33 milliards de dollars au Pakistan au cours des quinze dernières années", n'obtenant en échange que "mensonges et tromperies".

KEYSTONE/AP/CAROLYN KASTER

(sda-ats)

Le Pakistan a répondu avec colère mardi à Donald Trump, mettant en avant les "sacrifices énormes" consentis dans la lutte contre le terrorisme. Il a répondu à la menace du président américain de lui supprimer certaines aides financières.

Le Pakistan a "combattu la guerre contre le terrorisme en premier lieu sur ses propres deniers et avec un coût très élevé pour son économie", en plus de "sacrifices énormes" incluant "la perte de dizaines de milliers de vies de civils et de forces de sécurité", s'est défendu le Pakistan au terme d'une réunion de son Conseil national de sécurité, à laquelle ont participé les ministres régaliens et les principaux généraux de ce pays où l'armée est très puissante.

Cela ne peut pas être "banalisé avec si peu de pitié en ne parlant que de valeur monétaire", peut-on lire dans un communiqué des services du Premier ministre, qui font part de la "profonde déception" des autorités après de "récentes déclarations complètement incompréhensibles du leadership américain, qui manifestement contredisent les faits".

Quelques heures plus tôt, un tweet du gouvernement pakistanais soulignait déjà les "innombrables sacrifices" du pays, qui selon Islamabad a perdu plus de 62'000 morts et 123 milliards de dollars dans la guerre contre le terrorisme sur la période 2003-2017.

Partenariat stratégique

L'ambassadeur américain David Hale avait lundi soir été convoqué au ministère des Affaires étrangères, après un tweet de Donald Trump, très dur, contre le Pakistan lundi, qui fait suite à des mois de crispation.

"Les Etats-Unis ont bêtement donné 33 milliards de dollars d'aide au Pakistan ces quinze dernières années et ils ne nous ont rien donné en retour si ce n'est des mensonges et de la duplicité, prenant nos dirigeants pour des idiots", a écrit le président américain. "Ils abritent les terroristes que nous chassons en Afghanistan, sans grande aide. C'est fini!", a-t-il lancé.

L'ambassadrice américaine aux Nations unies, Nikki Haley, a justifié mardi cette suspension par le peu de coopération du Pakistan dans la lutte contre le terrorisme. "L'administration suspend l'aide de 255 millions de dollars au Pakistan. Il y a des raisons claires à cela. Le Pakistan joue un double jeu depuis des années", a-t-elle dit à des journalistes, dénonçant une posture "inacceptable".

Le Pakistan, allié des Etats-Unis depuis la guerre froide, avait noué avec Washington un partenariat stratégique après les attentats du 11 septembre 2001, pour défaire les groupes armés islamistes dans la région.

Mais les Etats-Unis, tout comme l'Afghanistan, accusent le Pakistan de soutenir les talibans actifs dans ce pays voisin.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS