Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dans son homélie à l'occasion de la veillée pascale, le pape Français a rapproché la douleur de Marie, mère du Christ, et de Marie-Madeleine se rendant percluses de chagrin sur la tombe de Jésus après sa crucifixion de celle de nombreuses femmes pauvres ou exploitées.

KEYSTONE/EPA ANSA/CLAUDIO PERI

(sda-ats)

Le pape François a exhorté samedi les catholiques à ne pas ignorer le sort des migrants, des pauvres et autres personnes vulnérables. Il s'est adressé à eux lors de son homélie à l'occasion de la veillée pascale en la basilique Saint-Pierre.

S'appuyant sur l'épisode biblique de Marie, mère du Christ, et Marie-Madeleine se rendant percluses de chagrin sur la tombe de Jésus après sa crucifixion, le souverain pontife a déclaré que cette douleur pouvait aujourd'hui se lire sur le visage de nombreuses femmes pauvres ou exploitées.

"On peut aussi le voir sur le visage de ceux qui sont accueillis avec mépris parce qu'ils sont des immigrants, privés de leur pays, leur maison et leur famille", a-t-il dit.

Le pape a en outre déploré la corruption qui vole aux enfants tous leurs droits et "la bureaucratie qui n'admet pas une modification des choses".

Vendredi Saint

Vendredi, le pape avait demandé pardon à Dieu pour la "honte" d'une humanité devenue insensible aux morts annoncées chaque jour. "Honte pour toutes les images de dévastation, de destruction et de naufrage qui sont devenues ordinaires dans notre vie", avait-il martelé.

Rassemblés autour du Colisée, quelque 20'000 fidèles, souvent une bougie à la main, ont suivi vendredi soir dans un silence absolu la cérémonie nocturne du Chemin de croix. Selon la tradition chrétienne, le parcours de la "via Crucis" fait revivre le calvaire de Jésus depuis sa condamnation à mort jusqu'à sa crucifixion, sa mort et sa mise au tombeau.

La sécurité a été renforcée à la suite des attaques au camion bélier contre des piétons à Londres et Stockholm. Les fidèles ont dû passer de stricts contrôles de sécurité.

Dimanche

Le chef de l'Eglise catholique lira dimanche, pour Pâques, jour le plus important du calendrier liturgique chrétien, son message "Urbi et Orbi" ("A la ville et au monde") sur la place Saint-Pierre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS