Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cité du Vatican - Le pape Benoît XVI a condamné vendredi soir dans des termes très durs ceux qui sèment la violence et la guerre dans le monde. Il l'a fait lors de la célébration de la messe de la nuit de Noël à la basilique Saint-Pierre de Rome.
"Seigneur, réalise totalement ta promesse: brise les bâtons des tortionnaires, brûle les chaussures bruyantes (des soldats), fais que finisse le temps des manteaux couverts de sang", a déclaré le pape dans son homélie, devant les milliers de fidèles assemblés dans la basilique au Vatican.
"Nous te rendons grâce pour ta bonté mais nous te prions encore: montre ta puissance" et "établis dans le monde la domination de ta vérité, de ton amour, le +royaume de la justice, de l'amour et de la paix+", a-t-il ajouté.
Le souverain pontife devrait développer ce thème samedi, jour de Noël, dans son traditionnel message avant la bénédiction "Urbi et Orbi" (à la ville et au monde). Il y fait généralement le tour des différents conflits mondiaux.
Comme l'an dernier, la messe de minuit avait été avancée à 22h00 afin de ménager le pape âgé de 83 ans. Elle s'est déroulée sans incident.
L'an dernier, Susanna Maiolo, une Italo-Suisse de 25 ans, avait fait chuter le pape en se jetant sur lui alors qu'il entrait en procession dans la basilique. Cette jeune femme, qui souffre de troubles psychiatriques, avait déjà tenté le même geste pendant la messe de minuit de 2008. Elle suit actuellement des soins en Suisse.
Depuis l'agression de l'an dernier, les mesures de sécurité ont été renforcées. Le périmètre de protection autour du pape lorsqu'il circule au milieu des fidèles a été élargi d'un mètre environ de chaque côté, ce qui laisse plus de place aux agents de sécurité, au nombre de quatre au lieu de deux précédemment.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS