Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le patriarche de l'Eglise orthodoxe copte (droite) n'utilisera plus Facebook (archives).

KEYSTONE/EPA AAP/DAVID MOIR

(sda-ats)

Le pape copte orthodoxe Tawadros II a fermé sa page officielle Facebook, après l'annonce d'une série de restrictions consécutives à la mort d'un évêque en Egypte. L'Eglise copte a aussi annoncé qu'elle n'accepterait plus de nouveaux moines en son sein pendant un an.

Dans sa dernière publication vendredi sur Facebook, le pape a écrit que l'utilisation des réseaux sociaux était "une perte de temps". Il a appelé tous ses coreligionnaires à se plier aux décisions de l'Eglise. Selon le quotidien gouvernemental Al-Ahram, plusieurs hauts responsables coptes ont suivi l'exemple du pape et fermé leurs comptes Facebook.

Jeudi, l'Eglise copte annoncé une dizaine de mesures liées aux activités des moines à la suite" décès de l'évêque Epiphanius, qualifié de "douloureux incident". L'une d'elles donne aux moines un mois pour "désactiver tous leurs comptes sur les réseaux sociaux", a indiqué samedi Al-Ahram.

Le religieux de 68 ans dirigeait le monastère Saint-Macaire de Scété, à Wadi el-Natrun au nord-ouest du Caire. Son corps a été retrouvé dimanche dernier dans un couloir du monastère avec des blessures à la tête, selon l'Eglise, qui évoque un décès dans des "circonstances non élucidées".

Dissensions

Les nouvelles mesures semblent toutefois suggérer l'existence de dissensions au sein de l'Eglise qui pourraient être à l'origine du meurtre de l'évêque, les autorités ecclésiastiques adoptant un silence entier sur ce sujet. La police parle elle d'un possible "acte criminel".

Les coptes, minorité chrétienne représentant environ 10% des 97 millions d'habitants en Egypte, ont été visés par des attentats meurtriers du groupe djihadiste Etat islamique (EI) en 2016 et 2017.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS