Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le pape François appelle une nouvelle fois jeudi, dans un entretien à l'hebdomadaire populaire français Paris Match, "à renoncer à idolâtrer l'argent". Pour le Saint-Père, "les hommes et la création tout entière ne doivent pas être au service de l'argent".

Pour François, "le capitalisme et le profit ne sont pas diaboliques si on ne les transforme pas en idoles. Ils ne le sont pas s'ils restent des instruments". "En revanche", insiste-t-il, "si l'argent et le profit à tout prix deviennent des fétiches qu'on adore, si l'avidité est à la base de notre système social et économique, alors nos sociétés courent à la ruine".

Selon le souverain pontife, "les conséquences de ce qui est en train d'arriver sont sous les yeux de tous ! L'humanité doit renoncer à idolâtrer l'argent et doit replacer au centre la personne humaine, sa dignité, le bien commun, le futur des générations qui peupleront la Terre après nous", a déclaré le pape qui a également en tête la protection de la planète.

Evoquant les conflits actuels, notamment en Syrie et en Irak, il appelle dans cette interview à agir "face à l'urgence" sans oublier de s'attaquer aux "causes". "Demandons-nous pourquoi tant de guerres et tant de violences (...). N'oublions pas non plus l'hypocrisie de ces puissants de la terre qui parlent de paix mais qui, en sous-main, vendent des armes", assène-t-il encore.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS