Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les deux hommes ont discuté en tête à tête pendant une demi-heure au Palais apostolique, en présence de leurs seuls traducteurs.

KEYSTONE/AP L'Osservatore Romano

(sda-ats)

Le président américain, Donald Trump, a été reçu en audience mercredi matin au Vatican par le pape François. Celui-ci l'a exhorté à être un homme de paix et a attiré son attention sur le changement climatique.

Cette visite marquait la troisième étape de la tournée internationale de neuf jours du chef d'Etat américain après des déplacements en Arabie saoudite, en Israël et en Cisjordanie, et enfin en Europe.

Mais si les discussions avec les dirigeants saoudiens et israéliens se sont avérées cordiales, la rencontre du chef de l'Eglise catholique romaine et d'un homme marié à trois reprises et adepte du langage direct s'annonçait plus difficile.

A plusieurs reprises, le pape argentin a dénoncé les positions défendues par Donald Trump, jugeant par exemple que privilégier la construction de murs au détriment de celles de ponts n'était pas une attitude "chrétienne".

La volonté du président américain d'assouplir les normes environnementales et ses doutes sur la responsabilité humaine du réchauffement climatique vont également à l'encontre des positions défendues par le pape.

Après avoir posé devant les photographes, les deux hommes ont discuté en tête à tête pendant une demi-heure au Palais apostolique, en présence de leurs seuls traducteurs. Puis ils ont procédé à un échange de cadeaux.

Le pape a offert à son hôte une petite statue d'olivier, symbole de paix. "Mon souhait est que vous puissiez devenir un olivier pour construire la paix, lui a-t-il expliqué.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS