Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La société Juvent, qui exploite le parc éolien de Mont-Crosin (BE), veut remplacer en 2013 les quatre premières éoliennes construites il y a 20 ans. La mise en service de modèles plus performants permettra d'augmenter de 40% la production annuelle.

Ce projet de remplacement d'éoliennes est une première en Suisse, a affirmé mardi Juvent, filiale des Forces motrices bernoises (FMB). Les nouveaux engins seront érigés à peu près sur les mêmes sites que les précédents.

Les quatre anciennes turbines seront démontées pour être exploitées sur d'autres sites, probablement à l'étranger. La société Juvent SA exploite au total 16 éoliennes sur les hauteurs du Jura bernois, dont plusieurs d'un modèle récent.

Projet salué

Les nouveaux engins permettront de porter la production annuelle d'électricité de 40 à 55 millions de kilowattheures, soit plus que la consommation annuelle de l'ensemble des ménages du Jura bernois. L'exploitant va tenir compte des intérêts de la population et des propriétaires fonciers et respecter des critères environnementaux.

La filiale des FMB a choisi de remplacer les anciens modèles en raison également de l'opposition croissante aux projets de parcs éoliens en Suisse, et en particulier dans l'Arc jurassien. Les machines implantées au Mont-Crosin ont en revanche pas suscité d'opposition.

La Fondation suisse pour la protection du paysage salue ce projet de remplacement des quatre premières turbines par des éoliennes de même taille encore plus silencieuses, a relevé Juvent.

ATS