Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Parlement de Catalogne a adopté lundi une résolution déclarant le début de la rupture avec l'Espagne. Cette décision marque le lancement d'un processus qui doit aboutir à la création d'une république indépendante au plus tard en 2017.

Au total, 72 députés sur 135 ont adopté le texte sur le lancement de ce processus visant à créer un Etat catalan indépendant prenant la forme d'une République.

Les partisans d'un maintien en Espagne ont accueilli le résultat du vote debout, déployant des drapeaux de l'Espagne et la Catalogne. La constitution espagnole ne permet la sécession d'aucune de ses régions et le gouvernement de Mariano Rajoy a d'ores et déjà prévenu qu'il saisirait la justice pour faire respecter cette interdiction.

Le Parlement régional a été élu le 27 septembre lors d'un scrutin centré sur la question de la sécession et emporté par les indépendantistes, qui ont gagné une majorité des sièges (72) sans pour autant obtenir la majorité absolue des voix (47,8%).

Les séparatistes estiment toutefois disposer d'un soutien suffisant pour lancer le processus d'indépendance, un geste de défi sans précédent face au gouvernement central de Madrid depuis la fin de la dictature de Francisco Franco en 1975.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS