Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le budget 2016 de la Confédération est sous toit. Il présente un déficit de 496 millions de francs. Le Conseil national a finalement renoncé jeudi à une coupe transversale de 125,2 millions de francs dans les charges de biens et services et d'exploitation.

Un jour après le Conseil des Etats, la Chambre du peuple a adopté, par 92 voix contre 70 et 33 abstentions, le compromis de la conférence de conciliation. Elle a ainsi laissé tomber les économies de 125,2 millions qu'elle avait décidées sur proposition d'Albert Vitali (PLR/LU). Les coupes auraient surtout touché l'armée (50 millions) et les routes nationales (20 millions).

En contrepartie, le National a eu gain de cause sur la "loi chocolatière". Un supplément de 26,7 millions de francs est alloué pour soutenir l’exportation de produits agricoles transformés. Le crédit, destiné à compenser partiellement la cherté des matières premières helvétiques, passe ainsi à 94,6 millions.

Le budget affiche un déficit de 496 millions de francs, qui est en partie compensé par des recettes extraordinaires de 145 millions. Les dépenses, quasiment stables, atteignent 67,229 milliards et les recettes, en recul d'environ 800 millions, 66,733 milliards. Dans le cadre du budget, le Conseil fédéral a procédé à des économies de l'ordre de 1,3 milliard par rapport au plan financier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS