Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plus des deux tiers des députés ont voté en faveur de la réforme de la constitution.

KEYSTONE/EPA/STR

(sda-ats)

Le Parlement turc a largement approuvé vendredi un projet de réforme controversé pour lever l'immunité des députés visés par des procédures judiciaires. Le principal parti prokurde y voit une manoeuvre du gouvernement pour évincer ses élus.

Le texte a recueilli 376 voix favorables lors d'un vote à bulletin secret, a annoncé le président du Parlement Ismail Kahraman, soit plus que les deux tiers (367) requis pour une adoption directe. Cela ouvre la voie à des poursuites contre 138 députés, dont 50 du Parti démocratique des peuples (HDP, prokurde).

Le président Recep Tayyip Erdogan a salué un "vote historique". "Mon peuple ne veut pas voir dans ce Parlement des députés qui ont commis des crimes", a déclaré le chef de l'Etat turc, qui s'exprimait depuis la province de Rize (nord-est) pendant que le vote se poursuivait à l'Assemblée à Ankara.

ATS