Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le comité du Parti chrétien-social (PCS) a donné ses mots d'ordres pour les votations fédérales du 11 mars. Il est favorable à l'initiative "six semaines de vacances pour tous" et à la réglementation du prix du livre. Il ne donne pas de recommandation pour l'initiative sur les résidences secondaires.

Le PCS souhaite mettre un terme au mitage du territoire mais il estime que l'instrument prévu par l'initiative de Franz Weber pour y parvenir - une limite maximum de 20% de résidences secondaires dans toute la Suisse - n'est pas des plus judicieux. En même temps, le texte pourrait être un moyen d'envoyer un signal fort.

"Oui" au prix unique du livre

Pour ce qui est des vacances, le PCS est favorable, "à une forte majorité", au passage du minimum légal de 4 à 6 semaines, a-t-il indiqué lundi dans un communiqué. Moins de la moitié des actifs sont au bénéfice d'une convention collective de travail, souligne-t-il. En outre, les coûts pour les entreprises n'augmenteraient que graduellement, ce qui leur permettrait de s'adapter sans dommages.

La réglementation du prix du livre permet de préserver les petites librairies et de protéger ainsi la diversité culturelle, estime le PCS. Le parti recommande également de voter "oui" à la nouvelle réglementation sur les jeux d'argent. Il rejette en revanche l'initiative sur l'épargne-logement, qui ne profiterait qu'aux personnes les plus aisées.

ATS