Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pékin - Le plénum du Parti communiste chinois s'est ouvert vendredi à Pékin. Une semaine après l'annonce de l'attribution du prix Nobel de la paix au dissident emprisonné Liu Xiaobo, les appels lancés pour une démocratisation en Chine devraient créer le débat.
Officiellement, les réformes politiques ne sont pas au programme de cette réunion plénière, qui doit débattre du plan quinquennal 2011-2015. Mais celle-ci pourrait être le théâtre d'intenses batailles politiques desquelles émergera la future équipe dirigeante de la Chine.
Le plénum, qui rassemble environ 300 membres, doit durer jusqu'à lundi, ont annoncé les médias. Traditionnellement, rien ne transparaît avant la fin de ce rendez-vous entouré de secret, qui se déroule dans un grand hôtel du centre de Pékin.
Le 12e plan quinquennal devrait comporter peu de surprises et valider la politique consistant désormais à favoriser la demande intérieure pour limiter la dépendance de la Chine de ses exportations et améliorer la couverture sociale afin d'éviter que ne se creuse encore le fossé entre les riches et les pauvres et de limiter les risques d'instabilité.
Déclarations inéditesToutefois, selon les experts, les réformes politiques devraient susciter des débats, probablement vifs, alors qu'approche la fin des mandats du président Hu Jintao et du Premier ministre Wen Jiabao, en 2013.
Le chef du gouvernement, généralement perçu comme plus libéral, a créé début octobre la surprise avec des déclarations inédites à la chaîne de télévision américaine CNN, censurées en Chine.
"Je crois que la liberté d'expression est indispensable dans tous les pays", a dit M. Wen. "Nous devrions (...) créer les conditions permettant (au peuple) de critiquer l'action du gouvernement". Enfin, a-t-il admis, les appels pour la "démocratie et la liberté vont devenir irrésistibles".
Ces déclarations "représentent l'opinion d'une faction au sein du parti qui espère avancer rapidement (sur le plan des réformes) mais cette faction ne l'emportera pas nécessairement", estime l'analyste politique Willy Lam, de l'Université chinoise de Hong Kong.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS