Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Augmenter et financer le réseau routier, ainsi que revoir à la hausse les limitations de vitesse. Tels sont les objets de trois initiatives populaires que le parti des automobilistes compte lancer. Les délégués, réunis samedi à Reiden (LU), ont donné leur feu vert.

La première initiative, intitulée "la voie libre plutôt que les embouteillages", réclame une adaptation du réseau autoroutier à la densité de la circulation, a indiqué Jürg Scherrer, président du parti.

Le deuxième texte, qui concerne le financement de l'extension du réseau routier, exige que la totalité de l'impôt sur les carburants soit consacrée aux routes. La troisième initiative vise à augmenter les limitations de vitesse sur l'autoroute et à mettre un frein au développement de zones à 30 km/h. Le parti va débuter la récolte de signatures cet automne, selon son président.

Les délégués ont également voté sur les mots d'ordre pour le scrutin du 17 juin. Ils recommandent le oui à l'initiative sur l'épargne-logement ainsi qu'à celle de l'ASIN sur les traités internationaux. Ils ont par contre renoncé à formuler un mot d'ordre concernant les réseaux de santé, appelés "managed care".

ATS