Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le parti centriste Kadima a décidé mardi de quitter la coalition gouvernementale israélienne, dirigée par Benjamin Netanyahu. En dépit de cette défection, le Premier ministre dispose toujours de la majorité au sein de la Knesset.

"La décision a été prise à une majorité sans appel", a déclaré le député Yoel Hasson sur Radio-Israël à l'issue du vote. "Nous quittons ce gouvernement", a-t-il ajouté.

Désaccord

Selon la radio publique, 24 députés ont voté pour le départ de la coalition tandis que trois souhaitaient le maintien de Kadima dans le gouvernement. Le parti est dirigé par Shaoul Mofaz qui exerçait les fonctions de vice-Premier ministre.

Ce retrait fait suite à un désaccord avec les conservateurs du Likoud, le parti de Netanyahu, sur la question du service militaire des juifs ultraorthodoxes. Le parti Kadima était entré au sein de la coalition début mai dans le but annoncé de mettre fin aux exemptions religieuses à la conscription.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS