Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bien qu'il ne l'ait pas dit officiellement, Martin Schulz à la tête du Parlement européen se verrait bien rester en poste jusqu'aux prochaines élections européennes, selon des sources au Parlement (archives).

KEYSTONE/EPA/PATRICK SEEGER

(sda-ats)

Le groupe du Parti populaire européen (PPE, droite) au Parlement européen a décidé mercredi de présenter au mois de janvier un candidat pour succéder à Martin Schulz. Le socialiste est installé depuis presque cinq ans à la tête de l'institution.

Selon un porte-parole, le groupe PPE décidera début décembre du candidat qu'il désignera pour l'élection prévue en janvier. Parmi les noms cités au sein du groupe chrétien-démocrate pour briguer ce poste figurent l'ancien commissaire à l'Industrie italien Antonio Tajani, le Français Alain Lamassoure, l'Autrichien Othmar Karas, l'Irlandaise Maired McGuiness et le Slovène Alojz Peterle.

Un accord conclu entre gauche et droite prévoit en effet que la présidence du Parlement européen revienne alternativement à l'un puis l'autre camp, tous les deux ans et demi.

Mais l'actuel président, le social-démocrate allemand Martin Schulz, fait exception: à l'issue d'un premier mandat de 30 mois, il a été réélu au lendemain des élections européennes en juillet 2014, pour 30 mois de plus, avec les voix des élus conservateurs, à qui il avait promis de céder le poste en janvier 2017.

"Stabilité"

Bien qu'il ne l'ait pas dit officiellement, M. Schulz se verrait bien rester en poste jusqu'aux prochaines élections européennes, selon des sources au Parlement.

En juillet, M. Schulz a reçu le soutien du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, pourtant conservateur. En ces temps de crise, les institutions européennes ont besoin de "stabilité", et doivent donc être "pilotées de la même manière pendant les deux ans et demi à venir", a déclaré M. Juncker à l'hebdomadaire allemand Der Spiegel.

Attendu à la réunion du groupe PPE, M. Juncker n'y a finalement pas participé, retenu par la préparation du sommet à 27 qui se tiendra vendredi à Bratislava.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS