Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Achevée en 1885, la Villa Patumbah à Zurich est au programme des journées du patrimoine en septembre (archives).

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

Pour leur 25e édition, les journées du patrimoine prennent leur temps et veulent abattre les frontières. Les curieux sont invités durant quatre weekends à sortir de leur région pour découvrir les trésors, certains incontournables et d'autres insolites, de la Suisse.

Les journées du patrimoine innovent cette année en offrant non pas un, mais quatre weekends aux curieux de tout bord pour découvrir le patrimoine Suisse, précise le Centre national d'information sur le Patrimoine culturel (NIKE) dans un communiqué. Sous le thème "sans frontières", elles invitent à franchir les barrières géographiques, linguistiques, temporelles, matérielles et sociales pour découvrir la Suisse au travers d'un millier de manifestations gratuites.

En ouverture, les cantons romands et Berne seront à l'honneur le premier weekend de septembre. Ce sera l'occasion de parcourir les ruelles du vieux village d'Hérémence (VS), de découvrir l'abbatiale de Payerne (VD), construite au 11e siècle, ou encore de jeter un coup d'oeil à la futur Aile Est de l'aéroport de Genève.

Trafic muletier

Le weekend suivant, les amoureux du patrimoine seront invités à découvrir l'est et le centre de la Suisse. Dans les Grisons, Andeer sera à l'honneur avec pas moins de onze activités prévues dans ce village qui vivait jadis du trafic muletier transalpin. Au Tessin, il sera possible de découvrir les châteaux de Bellinzone, classés au patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO.

Le 15 et 16 septembre, c'est le nord-est du pays qui ouvrira les portes de son patrimoine. A Frauenfeld (TG), le dernier Bunker Schindler, aussi appelé pain de sucre, accueillera les passionnés de l'histoire militaire suisse.

Pour ceux qui apprécieraient un peu plus de faste, la Villa Patumbah les attend à Zurich. La bâtisse du 19e siècle mélange en toute harmonie des éléments de style gothique, renaissance et rococo ainsi que des motifs d’inspiration extrême-orientale.

Concert dans une usine électrique

Ces journées se termineront par les cantons de Bâle et d'Argovie. Pour l'occasion, le nouvel orchestre de Bâle donnera un concert dans l'usine électrique de Birsfelden. Une ultime visite au Bagno Popolare, place thermale à Baden (AG) qui existe depuis 2000 ans, permettra aux curieux de se détendre après ces quatre weekends de visite.

Et pour ceux qui auraient déjà écumé de long en large le patrimoine suisse, ils pourront prendre au mot le thème "sans frontières" de cette année et se rendre dans l'un des 50 pays d'Europe qui participent aux journées européennes du patrimoine. A l'échelle du continent, celles-ci attirent près de 20 millions de visiteurs par an.

Le programme complet peut être consulté sur le site: https://www.nike-kulturerbe.ch/fr/venezvisiterch-journees-du-patrimoine/

https://www.nike-kulturerbe.ch/fr/venezvisiterch-journees-du-patrimoine/

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS