Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - Le patron du groupe Coop Hansueli Loosli a été élu entrepreneur suisse de l'année 2010 par des journalistes économiques. Le lauréat a séduit le jury notamment grâce à la prise de contrôle total, annoncée le mois dernier, de la coentreprise transGourmet.
Les possibilités de croissance du deuxième détaillant de Suisse sur le marché national sont limitées, écrit la "Handelszeitung" dans son édition à paraître mercredi. La stratégie de M. Loosli, consistant à traverser la frontière, est un coup de maître, poursuit le journal économique, qui réunit chaque année un panel de journalistes spécialisés afin de choisir son grand gagnant.
Le patron du groupe bâlois quittera cette fonction l'année prochaine. L'entrepreneur suisse de l'année 2010 ne tournera pas pour autant le dos à Coop, puisqu'il en deviendra président du conseil d'administration. Il assurera également la présidence de transGourmet, active dans le commerce de gros.
Conseiller fédéral distinguéEn deuxième position du classement dévoilé par la "Handelszeitung", figure cette année le fondateur du groupe horloger Swatch, Nicolas Hayek, décédé en juin. Quant à Moritz Suter, père de l'ex-compagnie aérienne Crossair et nouveau propriétaire de la "Basler Zeitung", il arrive troisième.
Suivent le patron d'UBS Oswald Grübel, distingué entre autres pour sa capacité à redresser les finances de la grande banque, et le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann. Pour rappel, avant d'accéder au gouvernement, ce dernier était aux commandes du groupe industriel Ammann et présidait l'organisation faîtière de l'industrie des machines, des équipements électriques et des métaux (Swissmem).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS