Le patron de Volkswagen, Mathias Müller, a annoncé mardi un investissement de 20 milliards d'euros (23 milliards de francs) dans l'électrique. Cela n'empêche pas le dirigeant de croire en une "renaissance" du diesel.

"Non seulement j'espère que le diesel n'est pas mort, mais je suis convaincu qu'il est en train de connaître une renaissance", a assuré mardi M. Müller à Berlin. "Nous allons créer les conditions techniques pour permettre la cohabitation des dispositifs de conduite existants et ceux de électrique", a-t-il affirmé.

Le géant allemand a ainsi annoncé avoir passé chez ses partenaires en Europe et en Chine quelque 20 milliards d'euros de commandes en composants nécessaires à son vaste plan d'électrification de ses véhicules.

Le groupe aux 12 marques (VW, Audi, Porsche et autre Skoda) vise pour 2030 la commercialisation de chacun de ses modèles en version électrique. Il compte investir dans les cinq prochaines années quelque 34 milliards d'euros dans la recherche et le développement de la voiture de demain, électrique ou autonome.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.