Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jean-Luc Laurent, le politicien vaudois PBD accusé par l'UDC Vaud d'avoir voulu la faire chanter, se dit prêt à démissionner de ses mandats politiques si la justice l'inculpe. Il affirme avoir été entendu par le procureur, mais pas encore mis en examen.

"C'était une bêtise" d'avoir proposé l'enregistrement clandestin réalisé par Fabienne Despot, présidente de l'UDC Vaud, contre un rapport interne de médiation de l'UDC Vaud. Mais "j’ai pensé que cela pouvait faire avancer le 'schmilblick'", déclare M. Laurent dans un entretien diffusé mercredi par La Liberté et Le Courrier.

L'ancien UDC rejette les affirmations du secrétaire général de l'UDC Vaud, Kevin Grangier, qui l'accusait de vouloir obtenir le retrait de certains candidats UDC des élections législatives fédérales d'octobre. "J'ai montré deux clés USB" à M. Grangier, mais elles "étaient vides. C’était du bluff pour donner plus de poids à ma proposition", précise-t-il.

Boire des verres

L'enregistrement ne dit d'ailleurs "strictement rien de compromettant sur personne", poursuit M. Laurent. Les personnes présentes à la réunion "parlent de coucheries" et "se demandent où elles peuvent aller boire des verres" après la séance, car la personne attendue, le chef du groupe UDC au Conseil communal de Lausanne, Philipp Stauber, critique de Mme Despot, ne s'est pas présentée.

Selon M. Laurent, la médiation, qui a blanchi l'ancien président et secrétaire général de l'UDC Vaud, Claude-Alain Voiblet, est "une mascarade". Depuis sa démission de l'UDC, "j'ai tapé à toutes les portes" pour obtenir le rapport, s'étrangle le PBD, qui se demande ce que contient le document.

Jean-Luc Laurent, qui figure sur la liste du Parti bourgeois-démocratique (PBD) vaudois pour le Conseil national, a reçu mardi un soutien unanime du comité du PBD. Plainte pénale a été déposée à son encontre par des membres de l'UDC pour tentative de contrainte.

ATS