Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le conseiller d'Etat sortant Jon Domenic Parolini reste le seul candidat du PBD pour l'élection au gouvernement grison le 10 juin.

KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

(sda-ats)

Le PBD va perdre un siège au gouvernement dans le Grisons. Il a annoncé officiellement lundi qu'il ne présentera qu'un seul candidat pour l'élection à l'exécutif cantonal le 10 juin après le retrait d'Andreas Felix.

Le parti n'a pas le temps de trouver un nouveau candidat. Andreas Felix a annoncé vendredi qu'il retire sa candidature à cause du scandale des cartels dans le secteur de la construction dans les Grisons. Il est directeur de l'association grisonne des entrepreneurs. Agé de 52 ans, il a aussi démissionné de la présidence du PBD grison.

Il est ainsi déjà certain que le PBD va perdre un de ses deux sièges à l'exécutif. Andreas Felix devait défendre le siège laissé vacant par Barbara Janom Steiner. L'autre représentant du PBD au gouvernement Jon Domenic Parolini brigue un nouveau mandat.

Thème central

Vendredi, Andreas Felix a expliqué que son rôle de directeur de l'association grisonne des entrepreneurs est devenu un thème central de la campagne électorale après la publication du rapport de la COMCO sur les manipulations d'adjudications dans la construction en Basse-Engadine. Il a répété qu'il ne savait rien de ces accords illicites et que l'association des entrepreneurs n'est pas impliquée.

Samedi à Seewis (GR), la conseillère d'Etat Barbara Janom Steiner a tenu des propos très critiques lors de l'assemblée des délégués du parti suisse. Plusieurs représentants du PBD gravitent autour de cette affaire d'adjudications illicites et "on ne peut pas reprocher aux sceptiques leurs questions", a-t-elle déclaré.

Le comportement de certains risque de nuire au parti, a encore déclaré la conseillère d'Etat. Des politiciens PBD pourraient être impliqués dans le scandale des adjudications ou auraient montré peu de curiosité.

Membres du PBD sur la sellette

Des membres du PBD sont sur la sellette, en particulier Andreas Felix et le conseiller d'Etat Jon Domenic Parolini. Pour Barbara Janom Steiner, Andreas Felix s'est posé les bonnes questions et a pris les mesures qui s'imposaient. D'autres membres du parti proches de ce scandale devraient s'en inspirer, selon elle.

Cette affaire intervient peu avant deux élections cantonales cruciales pour le PBD dans deux cantons clés pour le parti, les Grisons et Glaris. Samedi, les cadres du parti ont refusé de parler de crise. Les délégués ont au contraire décidé de serrer les coudes. A Glaris, le PBD a pu sauver son siège à l'exécutif en mars. Le 10 juin, les Glaronnais élisent leur parlement.

Dans les Grisons, Barbara Janom Steiner (PBD) et Martin Jäger (PS) ne se représentent pas à l'exécutif. Les sortants Jon Domenic Parolini (PBD), Christian Rathgeb (PLR) et Mario Cavigelli (PDC) briguent un nouveau mandat. Les autres candidats sont Markus Caduff (PDC), Walter Schlegel (UDC) et Peter Peyer (PS).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS