Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Après l'échec des apparentements de listes généralisés avec le PLR pour les élections fédérales de 2015, le directeur de campagne de l'UDC, Albert Rösti, se tourne vers le PBD. Ce dernier lui oppose à son tour un refus. Pour le président du PBD Martin Landolt, les tentatives de l'UDC sont un "acte de désespoir".

Pour le PBD, il n'est pas question d'apparentements avec l'UDC, explique à l'ats son président Martin Landolt. Le parti entend renforcer le centre, pas la droite ni la gauche: "L'UDC est aussi loin de notre parti que l'est le PS", souligne le Glaronais.

Dans une interview publiée mardi par le "Tages-Anzeiger" et le "Bund", Albert Rösti n'avait pas exclu d'apparenter des listes avec la formation de centre droit, issue des rangs de l'UDC. "Si cette opération permet de gagner des sièges dans différents cantons, nous n'allons certainement pas interférer", avait déclaré le conseiller national bernois.

Offre maintenue

Dimanche, le président du PLR, Philipp Müller, avait déjà rejeté la demande d'apparentements généralisés de l'UDC. Cette dernière maintient toutefois son offre, ajoute M. Rösti, le président du PLR ayant laissé aux sections cantonales la liberté de choix. Ce sera désormais "un peu plus difficile", mais les discussions se poursuivent, selon le chef de campagne de l'UDC.

"Nous avons cherché des apparentements avec le PLR, car il est le plus proche de nous, pas parce que nous ne voulons pas travailler avec d'autres partis", explique le Bernois. Dans la plupart des cas, la position des autres formations est trop éloignée de celle de l'UDC, relève-t-il.

Le PBD flirte avec le PDC

De son côté, le PBD avait annoncé en été qu'il entendait s'apparenter au PDC dans tous les cantons et si possible de manière généralisée pour les élections fédérales 2015. Les deux partis ont maintenu cet objectif même après l'échec de leur projet d'union.

Le président du PBD Martin Landolt n'a pas exclu mardi des apparentements avec le PLR. La priorité est donnée au PDC, mais des rapprochements sont envisageables avec d'autres forces, à savoir le PVL, le PEV et le PLR.

En été dernier, le président de l'UDC Toni Brunner avait également évoqué des apparentements de listes avec les Vert'Libéraux. Il les appelait à réfléchir à des listes communes avec l'UDC et le PLR.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS