Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le PDC jurassien n'est pas parvenu dimanche à ravir les mairies des trois chefs-lieux de district lors des élections communales. C'est ballottage à Porrentruy, où le candidat du PDC termine en tête. A Saignelégier, le PS a remporté le duel face à la droite.

Le maire de Porrentruy ne sera connu que le 11 novembre. Aucun des trois candidats en course n'a obtenu la majorité absolue à l'issue du 1er tour. Le PDC Pierre-Arnauld Fueg termine en tête avec 1048 voix devançant de 22 voix le candidat du PCSI Thomas Schaffter. Le socialiste Julien Loichat se classe dernier avec 585 voix.

La majorité absolue était de 1330 suffrages. La participation s'est élevée à 57,4%. Pour la première fois depuis très longtemps, le PLR était absent de cette joute électorale faute d'avoir pu trouver un candidat dans la course à la succession du maire sortant, le PDC Gérard Guenat.

Avantage au PCSI

La mairie de Porrentruy pourrait basculer à gauche lors du 2e tour. Thomas Schaffter, fils de l'ancien ministre qui se présente comme un candidat de rassemblement, pourrait bénéficier d'un report des voix de la gauche après le retrait du socialiste Julien Loichat.

A Saignelégier, la mairie reste en mains socialistes. Joël Vallat a devancé le PDC Bernard Varin. Le candidat socialiste a obtenu 602 voix contre 460 à son adversaire de droite. Joël Vallat succède à René Girardin à la mairie du chef-lieu des Franches-Montagnes.

Le principal parti du canton conserve la mairie de Delémont, le PDC Pierre Kohler ayant été réélu tacitement. Aucune formation n'avait trouvé un candidat susceptible de déboulonner cet ancien ministre lors du dépôt des listes.

Pas de 2e siège

Dans la course au Conseil communal (exécutif), le PS de Delémont n'est pas parvenu à obtenir un deuxième siège. Les quatre sortants, un PS, un PDC, un PCSI et un CS-POP/Verts, ont été réélus.

A la Haute-Sorne, nouvelle entité de 6750 habitants qui résulte de la fusion de cinq communes, l'élection à la mairie débouche sur un ballotage. C'est le candidat du PCSI Jean-Bernard Vallat qui est en tête avec 1094 voix.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS