Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le PDC soleurois a perdu l'un de ses sièges au Conseil national, alors que l'UDC, le PS et les libéraux-radicaux ont maintenu leur position. Au Conseil des Etats, un second tour surprise aura lieu.

A côté d'Urs Schläfli (PDC), Roland Borer (UDC) n'a pas passé la rampe. Les sept sortants soleurois se représentaient au Conseil National alors que le canton n'avait plus que six sièges à disposition. L'un des conseillers en place devait forcément faire les frais de cette nouvelle répartition.

Stefan Müller-Altermatt (PDC) a conservé son siège. Urs Schläfli du même parti n'a pas eu la même chance.

Chose surprenante, la non-réélection de Roland Borer (UDC), après 24 ans de présence sous la Coupole comme conseiller national. Le chef de file de l'UDC au parlement soleurois, Christian Imark lui succède.

Dans le détail, sont également réélus: Walter Wobmann (UDC), Philipp Hadorn (PS), Bea Heim (PS) et Kurt Fluri (libéral-radical). Si Walter Wobmann est élu au Conseil des Etats, Christian Werner devrait lui succéder à la chambre basse du Parlement. Roland Borer n'est arrivé qu'en quatrième place de la liste UDC.

Second tour à mi-novembre

Deuxième surprise dans le canton de Soleure: la nécessité d'un second tour pour le Conseil des Etats. Seul Pirmin Bischof (PDC) a passé la barre au premier tour. Pour se faire élire, Roberto Zanetti (PS) doit effectuer un second round.

Avec 50'674 voix, Pirmin Bischof a dépassé la majorité absolue établie à 44'007 voix. La partie s'est avérée plus difficile pour Roberto Zanetti, l'autre candidat sortant. Il n'a manqué que 1800 voix au socialiste qui en a obtenu au final 42'421.

Walter Wobmann (UDC) et Marianne Meister (libérale-radicale) n'ont eu aucune chance, même s'ils ont comptabilisé un nombre de voix respectable. Le candidat UDC a enregistré 29'666 suffrages et la libérale-radicale 25'563.

L'UDC pourrait à nouveau tenter sa chance au second tour du scrutin. Les libéraux-radicaux décideront, ces prochains jours, de se lancer dans la course ou de plutôt soutenir la candidature de Walter Wobmann. Le second tour se tiendra le 15 novembre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS