Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - Le Pentagone s'est dit prêt à retarder de 60 jours la date de clôture de l'appel d'offres pour ses avions ravitailleurs, au 9 juillet, si le groupe européen EADS manifeste formellement son intention de concourir face à Boeing. Une décision de l'avionneur européen est attendue dans les prochaines semaines.
"Le département de la Défense a informé EADS et Boeing que si nous recevons une notification formelle de la part d'EADS exprimant leur intention de faire une offre, nous repousserons la date de clôture du 10 mai au 9 juillet", a annoncé le porte-parole du Pentagone, Geoff Morrell, lors d'une conférence de presse.
Le délai proposé par le Pentagone est inférieur aux 90 jours réclamés par EADS pour présenter une offre en tant que contracteur principal, pour ce méga-contrat estimé à 35 milliards de dollars. "Nous estimons que 60 jours constituent un prolongement raisonnable dans ce cas", a souligné M. Morrell.
Cette annonce intervient au lendemain d'une rencontre entre le président américain Barack Obama et son homologue français Nicolas Sarkozy, au cours de laquelle M. Obama a promis que le processus de sélection des ravitailleurs serait "libre et juste". L'appel d'offres porte sur la fourniture de 179 avions ravitailleurs à l'armée américaine.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS