Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Par leur action, les salariés de Galenicare demandent un calendrier de négociation définitif et ratifié entre Unia et GaleniCare.

KEYSTONE/MANUEL LOPEZ

(sda-ats)

Près d'une trentaine d'employés de GaleniCare Management SA (Sun Store et Amavita) a organisé lundi à St-Sulpice (VD) une action devant le siège de la société. Il réclame l'ouverture immédiate d'un processus de négociation pour la mise sur pied d'un plan social.

GaleniCare Management SA a communiqué le 2 mai dernier sa décision de fermer son unique site de Suisse romande établi à Saint-Sulpice d'ici 2017, rappelle Unia. Or, une claire majorité des salariés (50 salariés sur les 80) conteste vigoureusement le processus imposé par la direction dans le cadre de sa délocalisation au siège de Berne.

Avertissement

L'action de protestation devant les bâtiments de la société a été menée en guise d"avertissement. En parallèle, Unia informe le personnel des pharmacies Sun Store et Amavita du canton de Vaud, et au-delà, du comportement inacceptable de l"entreprise et de la mobilisation en cours.

Car, dès l"annonce de restructuration, les employés ont proposé plusieurs dates à la direction en vue d"entamer une négociation, sans succès. GaleniCare fait de plus tout son possible pour exclure Unia du processus, malgré le mandat donné par les salariés, a expliqué à l'ats le secrétaire syndical Yves Deferrard.

Délocalisation

Les revendications des salariés sont simples et légitimes, estime-t-il. Ils demandent que toute la transparence soit faite sur les nouvelles structures de la société afin de prendre connaissance, en cas de transfert au siège bernois, du cahier des charges de leurs futures fonctions.

Le personnel demande également de véritables mesures d"accompagnement pour les salariés qui voient leur emploi transféré à plus de 100 kilomètres de St-Sulpice, ainsi qu"un plan social négocié pour les personnes qui ne pourraient accepter un nouvel emploi à Berne.

Par leur action, les salariés demandent un calendrier de négociation définitif et ratifié entre Unia et GaleniCare. Si l"entreprise n"accepte toujours pas la voie du partenariat social, de nouvelles mesures seront prises.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS