Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'interdiction de fumer entrée en vigueur en 2010 est bonne pour la santé du personnel des cafés-restaurants. Une étude de l'Institut tropical et de santé publique (Swiss TPH) à Bâle sur la base d'indicateurs cardio-vasculaires montre un gain équivalent à trois années de vie.

Cette étude baptisée "Cohort Study on Smokefree Intervention in Bars and Restaurants" (Cosibar) a porté sur une centaine de volontaires dans trois cantons (BS,BL,ZH), principalement des serveurs et serveuses, mais aussi des cuisiniers aidant au service dans de plus petits établissements.

Les sujets ont subi un premier examen médical en 2010, avant l'entrée en vigueur de l'interdiction le 1er mai, puis deux autres six et douze mois plus tard. En résumé, les effets de la disparition de la fumée sur les participants équivalent à un vieillissement ralenti de trois ans, a indiqué à l'ats Martin Röösli, du Swiss TPH.

Avant l'interdiction, les employés inhalaient passivement l'équivalent de cinq cigarettes par jour. Après, cette exposition a été divisée par seize, comme l'ont montré les badges de mesure que portaient les volontaires.

Résultats significatifs

Selon M. Röösli, les résultats sont significatifs. Chez 56 des participants, un changement a pu être constaté. Ceux chez qui aucune modification n'a été relevée continuaient pour certains à travailler dans des locaux avec fumée, alors que d'autres travaillaient auparavant déjà dans des établissements non fumeurs.

Concrètement, les chercheurs ont analysé la variabilité du rythme cardiaque et la vitesse de l'onde de pouls, qui donnent des indications sur le risque d'infarctus et d'artériosclérose.

De précédentes études dans d'autres cantons avaient tiré des conclusions similaires l'an dernier déjà. A Genève, on relevait une baisse des hospitalisations pour infarctus (-7%) ou affections respiratoires (-19%). Le canton des Grisons a aussi constaté une chute des infarctus (-20%) à l'hôpital de Coire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS