Le Parti évangélique suisse (PEV) rejette l'initiative dite de la "Monnaie pleine". Les délégués, réunis à Liestal samedi, ont en revanche soutenu la nouvelle loi sur les jeux d'argent. Les deux textes sont soumis au peuple le 10 juin prochain.

Pour les délégués, l'initiative sur la monnaie pleine est "une expérience mondiale avec des conséquences inconnues". Il n'y a aucune preuve scientifique qu'elle puisse stabiliser le système financier ou éviter des bulles ou des crises financières. Par 49 voix contre 39 et 10 abstentions, le PEV a dit "non" à cette initiative.

Le parti s'est en revanche prononcé, par 63 voix contre 25 et 11 abstentions, en faveur de la loi sur les casinos, malgré les défauts. Pour les délégués, les jeux de casino doivent pouvoir être proposés en ligne par des concessionnaires si les recettes reviennent à l'AVS et à l'AI ainsi qu'à des buts d’utilité publique.

Il n'est toutefois pas concevable que les gains issus des jeux d’argent soient à l’avenir exempts d’impôt. La nouvelle loi ne va pas assez loin en matière de protection des joueurs compulsifs, estime encore le PEV.

Par ailleurs, les délégués ont élu le conseiller national Nik Gugger (ZH) au poste de 2e vice-président.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.