Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Parti évangélique suisse (PEV) veut mettre fin à la soustraction fiscale. Réunis samedi à Wil(SG), les délégués ont plébiscité les accords fiscaux avec l'Allemagne, la Grande-Bretagne et l'Autriche. Ils se sont aussi prononcés en faveur de la loi sur les épizooties.

A une large majorité de 62 voix contre 9, les délégués ont soutenu les trois accords fiscaux, si le référendum les concernant devait aboutir, a écrit le PEV dans un communiqué. Ces accords offrent la possibilité de corriger une fois pour toutes les errements du passé, a souligné la conseillère nationale zurichoise Maja Ingold. Selon elle, ils doivent permettre de s'assurer que le plus grand nombre de contribuables paient réellement leur dû.

De leur côté, les délégués du PCS suisse ont plébiscité la formation musicale des jeunes et tout aussi clairement recommandé le rejet de l'initiative "sécurité du logement à la retraite". Ils ont opté pour la liberté de vote contre la fumée passive, pour les votations fédérales du 23 septembre,

Les délégués se sont également penchés sur le trafic à travers les Alpes. Ils ont adopté une résolution demandant au Conseil fédéral d'imposer le transfert du trafic lourd de transit de la route au rail et de renoncer à la construction d'un deuxième tube pour le tunnel routier du Gothard.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS