Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le compositeur et chef d'orchestre suisse Hazy Osterwald est décédé dimanche à Lucerne, à 90 ans, ont indiqué mardi les pompes funèbres municipales, confirmant une information de Blick.ch. Pionnier du jazz et du swing, il a connu une célébrité internationale dans les années 50 et 60.

De son vrai nom Rolf Erich Osterwalder, le musicien a vu le jour le 18 février 1922 à Berne. A 17 ans, il s'achète une trompette et s'inscrit au conservatoire. Un an plus tard, il signe ses premiers arrangements pour l'orchestre de Teddy Stauffer, formation helvétique inspirée de celle de l'Américain Glenn Miller.

A la tête de sa propre formation, Hazy Osterwald conquiert le milieu du jazz suisse dès 1944. Cinq ans plus tard, il fonde ensuite le sextette qui le rend célèbre durant une trentaine d'années principalement en Europe.

Il devient un pionnier des spectacles musicaux et participe à une vingtaine de films pour le cinéma ou la télévision. Sa discographie est émaillée de quelques succès, dont le plus populaire aura été "Kriminal-Tango" sorti en 1959. Cette version en allemand d'un succès italien deviendra un tube en Allemagne, en Autriche et en Suisse alémanique.

Boîtes de nuit

Populaire jusqu'à la fin des années 70, la formation du musicien bernois accompagne notamment sur scène Sacha Distel, Gilbert Bécaud, Udo Jürgens ou Caterina Valente. L'orchestre effectue même quelques tournées aux Etats-Unis.

Trente ans jour pour jour après la fondation de son sextette, Hazy Osterwald fait ses adieux. C'était le 5 mai 1979. A l'époque, il connaît des ennuis financiers avec sa chaîne de boîtes de nuit "Hazyland".

En 1984, le trompettiste revient avec un nouvel orchestre. Le succès l'amène a être à nouveau constamment en tournée. Plusieurs de ses anciens disques sont alors réédités.

Etabli depuis longtemps à Lucerne, le musicien était atteint de la maladie de Parkinson. Il s'était marié trois fois et était père de quatre enfants.

ATS